VIRUS DU PAPILLOME HUMAIN (VPH)

Il existe plus de 100 types de virus du papillome humain (VPH).

Qu'est-ce que le VPH?

La famille des virus du papillome humain (VPH) comprend plusieurs types de virus. Certains types de VPH se transmettent sexuellement. Il est possible d’attraper plus d’un type de VPH au cours de sa vie. 

Transmission

Une personne infectée peut transmettre le VPH même si elle n’a pas de symptômes.

Par contact sexuel :
- au cours d’une relation sexuelle avec ou sans pénétration du pénis dans le vagin ou l’anus;
- au cours d’un contact intime (peau à peau) avec une personne infectée; 
- au cours d’une relation orale-génitale (bouche-pénis, bouche-vulve, bouche-anus);
- lors du partage de jouet sexuel.

Signes et symptömes

    Très souvent, les personnes infectées n’ont pas de symptômes. Une personne peut être infectée sans le savoir.
    Petites bosses (semblables à des verrues) sur les organes génitaux (pénis, vulve, vagin, anus) et parfois dans la bouche.
    Irritation et démangeaisons
    Il n’y a généralement pas de symptômes pour les VPH responsables du cancer. Les lésions du col de l’utérus, du vagin, de la vulve, du pénis et de l’anus sont détectables seulement par un médecin.

Complications possibles

    Complications anales avec troubles défécatoires (difficulté à évacuer les selles)
    Obstruction des voies génitales chez les femmes enceintes
    Lésions à la bouche et à la gorge
    Risque de complications graves chez le nouveau-né
    Lésions précancéreuses ou cancer du col de l’utérus, du vagin, de la vulve, du pénis, du rectum, de l’anus ou de la gorge
    Augmente le risque d’attraper ou de transmettre le VIH

Le vaccin

La vaccination est le meilleur moyen de protection contre les infections par les VPH et leurs complications. La personne qui reçoit le vaccin Cervarix ou Gardasil se protège contre les infections causées par les VPH 16 et 18 ainsi que leurs complications. Le vaccin Gardasil protège aussi contre les infections par les VPH 6 et 11.

Les symptômes après la vaccination

Douleur à l'endroit où l'injection a été faite, rougeur ou gonflement à l'endroit où l'injection a été faite.

Ce qu'il faut faire

Si vous avez une rougeur, une douleur ou un gonflement à l’endroit où l’injection a été faite, appliquez une compresse humide froide à cet endroit. Utilisez un médicament contre la fièvre ou les malaises au besoin.

Consultez un médecin si vous êtes dans l’une des situations suivantes :
- Vous ressentez des symptômes graves ou inhabituels.
- Vos symptômes s’aggravent au lieu de s’améliorer.
- Vos symptômes durent depuis plus de 48 heures.

PARAMÉDIC BOUTIQUE

TARIF ABORDABLE 

Consultation médicale à partir de 60 $

Clinique médicale du Groupe Techmédic

10 boul. de la Seigneurie Est, bureau 100
Blainville (Québec) J7C 3V5